Iceland 2015

« T’as pas quelque chose bientôt ? Genre ton anniversaire ? Et si on allait fêter tes trente ans en Islande, sur les skis ? »

« Euh, ouais, fin, bon, euh, faut voir… T’es sûr Fabi ? »

« Mal, SICHER !!!»

« Ok, ça marche pour moi aussi ! »

Deux mois plus tard, nous atterrissons à Reykjavik, skis sous le bras, motivés à bloc et fermement décidés à profiter au maximum de la fin de notre hiver. Après avoir dignement fêté une deuxième fois notre anniversaire lors de notre arrivée à Reykjavik, nous avons pris la route direction la pointe nord de l’Islande : Ólafsfjörður.

Au cours de ce trajet de quelques heures, nous nous rendîmes compte que l’Islande est un pays absolument magique, donnant vraiment l’impression que la terre est vivante : volcan en activité, source naturelle d’eau chaude, Geysers, émanation de gaz, faille intercontinentale, lave…

Fa-bu-leux !

Le ski y est tout autant captivant et offre une diversité des plus époustouflantes ! Skier depuis un bateau, remonter un couloir pour s’offrir une descente plongeante sur le Fjord, poudreuse, katskiing, neige de printemps, héliski…

Tout y est possible, autant des grands Bowls plongeants sur la mer, que de longs et étroits couloirs rarement skiés. De plus, bien que le dépaysement soit total et que le nord de l’Islande reste très sauvage, beaucoup d’endroits magnifiques à skier demeurent accessibles.

 

Pourtant, ce qui est probablement le plus particulier pour nous, c’est que la saison de ski y continue jusqu’à fin mai, voir début juin. Et comme Ólafsfjörður ne se situe qu’à quelques kilomètres du 66e degré nord, le « Cercle Polaire », il fait donc jour durant toute la journée !